COLLECTISSIM

Suzanne Belperron créatrice de bijoux

Incroyables bijoux Art nouveau

henri-dubret-macklowe-gallery-art-nouveau
Plaque de cou par Henri Dubret ©Macklowe Gallery

L’Art nouveau est un mouvement artistique qui a vu le jour en Europe à la fin du 19ème siècle et qui s’est développé jusqu’au début du 20ème siècle. Ce mouvement est marqué par une recherche de formes nouvelles et organiques, inspirées de la nature et de l’esthétique japonaise. Dans le domaine de la Joaillerie, cette période a vu émerger des designers et des bijoutiers qui ont repoussé les limites de la tradition et ont créé des oeuvres d’art véritablement uniques.

L’Art nouveau prend racines dans le climat intellectuel et artistique de la fin du XIXe siècle. Alors que l’industrialisation battait son plein, de nombreux artistes et artisans ressentaient le besoin de se démarquer des productions en série impersonnelles et de créer des oeuvres uniques et originales. C’est dans ce contexte que l’Art nouveau a commencé à émerger.

Plusieurs éléments ont contribué à la genèse de l’Art nouveau. Les mouvements artistiques tels que l’Arts and Crafts en Angleterre et le Préraphaélisme ont ouvert la voie en revalorisant l’artisanat et en prônant un retour à la nature. Le Japon, longtemps considéré comme un pays sous développé revint au goût du jour au XIXe siècle. En effet, c’est dans les galeries d’art et lors d’expositions universelles que l’ont peu désormais redécouvrir le travail des artisans japonais, les estampes sont mises à l’honneur. 

georges-fouquet-bijoux-art-nouveau
Pendentif signé Georges Fouquet ©Albion Art Institute

Les lignes, les courbes et l’irrégularité de la forme contrastent totalement avec les standards de la production de masse européenne. C’est un véritable souffle nouveau qui arrive en Europe. Cet air frais venu d’Asie va tout de suite inspirer les artistes de l’Art nouveau, on peut alors retrouver des éléments exotiques tels que des animaux, des insectes ou des fleurs comme le lotus. Inspiré par la nature, les formes organiques et les courbes fluides, ce style novateur a rompu avec les réalisations rigides du passé pour créer des bijoux qui étaient de véritables oeuvres d’art. 

Plusieurs joailliers ont joué un rôle essentiel dans l’émergence et le développement de l’Art nouveau. Parmi eux, René Lalique qui se démarque par ses créations innovantes et son utilisation du verre, Georges Fouquet et l’emploi de gemmes inhabituelles, Henri Vever, Philippe Wolfers ou encore Léopold Gautrait.

En totale conformité avec le mouvement, les bijoux de cette période représentaient souvent des fleurs délicates, des papillons, des libellules, des éléments issus de la mythologie et des contes et légendes.

rené-lalique-bijoux-art-nouveau
Pendentif par René Lalique ©Christie's

Les joailliers de l’Art nouveau ont repoussé les limites des techniques traditionnelles pour créer des bijoux uniques et innovants. L’une des plus emblématiques est l’émaillage. Grâce à cette technique, les motifs floraux et organiques ont pris vie, créant une palette de couleurs éclatantes qui rehaussaient la beauté des bijoux. L’utilisation de pierres et de matières non conventionnelles sont aussi emblématiques du style. Au lieu de se limiter aux diamants et aux quelques pierres précieuses traditionnelles, ils ont incorporé des pierres semi-précieuses comme le Peridot ou l’Aigue-Marine, des perles, des coquillages et même des matières telles que l’ivoire et la corne.

Fini les parures empierrées, les diamants sont éclipsés par l’opale, l’émail ou le verre et servent uniquement à rehausser l’ouvrage.

henri-vever-bijoux-art-nouveau
Devant de corsage par Henri Vever ©Faerber Collection

De nombreuses célébrités seront conquises par la beauté des pièces qui sortent des ateliers à l’image de Sarah Bernhardt, la Belle OteroJulia Bartet ou encore Calouste Gulbenkian. 

Au fil des années les bijoux deviennent de plus en plus exceptionnels et de véritables chefs d’oeuvre voient le jour tels que cette magnifique tiare ornée d’un paon émaillé et serti d’opales par Philippe Wolfers et récemment restaurée par Epoque Fine Jewels jusqu’au déclin de l’Art nouveau et le début de la Première Guerre mondiale.

philippe-wolfers-bijoux-art-nouveau-epoque-fine-jewels
Tiare par Philippe Wolfers ©Epoque Fine Jewels

Un Art nouveau : Métamorphoses du bijou

Exposition sur les bijoux Art nouveau à l'École des Arts Joailliers

Autres Articles

COLLECTISSIM

S'inscrire à la Newsletter

Soyez avertis lors de la sortie de nouveaux articles et de nouvelles vidéos.